S.Helene.jpg

Un regard inévitablement attiré par ce que les autres abandonnent et ne regardent plus…
Un travail plastique qui s’alimente au gré des marées, les collectes se faisant
pour l’essentiel dans les laisses de mer.
Une attention portée sur la métamorphose des déchets qu’ils soient naturels ou d’origine anthropique.
Des compositions qui touchent notre sensibilité puis éveille notre conscience,

parce qu’elles nous parlent de nous et de notre rapport [ir]responsable à la nature et aux éléments. 

http://sophiehelene.fr/

Retour à l'accueil